La fin d’une belle histoire

Toutes les plus belles histoires finissent par avoir une fin. Qu’elle soit belle ou plus triste, cette fin marque un changement de chapitre dans l’Histoire du MHB, récent vainqueur de la Ligue des Champions. Si certains joueurs ont le choix de pouvoir partir comme Baptiste Bonnefond, pur produit du club, ainsi que Mohammed Mamdouh, d’autres ne sont tout simplement pas conservés par le staff montpelliérain : Arnaud Bingo, Michael Guigou et Vid Kavticnik.

Un véritable coup de tonnerre pour les supporters. La mobilisation pour convaincre l’ailier mythique du MHB (pétition Internet avec plus de 1500 signatures), n’aura en réalité fait que très peu pencher la balance dans la décision prise entre les deux parties. L’une voulant s’en séparer, l’autre commençant à avoir des contacts très sérieux avec le voisin Nîmois, pour envisager de terminer sa carrière de l’autre coté du Vidourle. C’est dur et c’est triste à la fois qu’après vingt années passées sous les couleurs Héraultaises et plus de 500 matchs en professionnel, de voir que ce divorce est loin d’être joyeux. Si ce dernier a l’opportunité d’entrer dans le staff dès la saison prochaine (ce qui était prévu par le contrat), cela ne semble vraiment pas être la solution choisie par le joueur, déterminé à continuer son sport adoré. Plus que Michael Guigou, Montpellier perdra également un de ses joueurs cadres qui comptait beaucoup dans le jeu de Patrice Canayer. C’est en effet Vid Kavticnik, arrivé à Montpellier en 2009 qui est également contraint de partir. Devenu un adoré du public de Bougnol, le slovène entamait en Septembre, sa dixième saison avec le MHB. Là aussi, cette décision est difficile à croire pour un joueur qui devrait se relancer avec une dernière année de contrat du coté de Paris. Les rivaux récupéreraient donc potentiellement les cadres montpelliérains.

Si ces décisions peuvent choquer, c’est qu’elles sont en réalité calquées sur la nouvelle politique du club. Cela a été entrainé par les statistiques de cette saison, et un effectif essoufflé par ce titre continental. Il y a une volonté de renouveler une équipe vieillissante, qui puisse être compétitive sur la durée. Pour cela, le MHB s’est doté de cinq recrues. Tout d’abord en gardien, avec l’arrivée de Marin Sego en provenance de la Hongrie (Pick Szeged) avec trois ans de contrat à la clé. Sur les ailes, le staff montpelliérain s’est renforcé avec les arrivées d’Hugo Descat (Bucarest), ancien joueur de Créteil où il fut très intéressant en terme de statistiques et de Yanis Lenne, qui arrive de Barcelone, prêté à Aix en Provence cette saison (4 ans de contrat). Enfin, Montpellier enregistre l’arrivée de Gilberto Duarte pour trois années, arrière gauche de Barcelone, ainsi que Alexis Borges, solide pivot qui arrive en tant que quatrième joueur à ce poste pour bousculer la hiérarchie dans les plans tactiques.

Il y aura donc beaucoup de changements dans l’Hérault la saison prochaine, avec un véritable coup de karcher effectué par les dirigeants du MHB, qui misent désormais sur le long terme, en se séparant de joueurs cadres qui ont écrit l’Histoire de ce club.

Photo : @PatriciaSports

Quentin Jacquet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s