La magie (ou le naufrage) de la Coupe

Il n’y aura pas beaucoup de mots pour expliquer une telle désillusion. Envoyé dans la région parisienne pour être opposé à l’Entente Sannois Saint Gratien (N1), le MHSC est sorti par la petite porte. En alignant tout de même une équipe assez type, Michel Der Zakarian s’était donné les moyens nécessaires pour faire respecter la hiérarchie. Au final, il n’en était rien de cela, puisque les franciliens ont subi toute la rencontre, sans jamais craquer, solidaires. Comme cruel, c’est au bout du temps additionnel que les locaux ouvriront la marque, pour crucifier un Montpellier qui aura tout tenter, sans jamais parvenir à marquer le moindre but (1-0). Les Pailladins vont devoir relever la tête très rapidement, puisqu’un déplacement à Nantes les attend dès Mardi.

Quentin Jacquet

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s