Cotter : « Ça fait du bien oui »

Montpellier a clôturé son année 2018 par une sanglante victoire sur Pau, Dimanche (41-13). Un succès sans bavure, chose que l’on avait plus vu depuis un bon bout de temps au GGL Stadium. De quoi voir du positif pour la réception de Lyon ce week end.

Après cette partie rondement menée, Vern Cotter s’est présenté devant nos micros tout sourire, avec une pointe de soulagement que l’on distinguait dans son regard. Oui, il y’a un vrai soulagement. En effet, si la Section était un adversaire qui semblait être la victime parfaite pour se relancer, le MHR restait sous pression au classement, dans l’obligation de faire des résultats, et vite « Bien sur que ça fait du bien. C’était encore un match serré un peu comme face à Toulon il y’a quinze jours en première mi temps. On a bien construit la victoire. On a surtout vu une grosse défense ». Mais pour relancer cette saison en demi teinte, les Montpelliérains pouvaient compter sur cette double réception pour faire le plein.

Déjà une rencontre de réalisée, et désormais, il faut se pencher sur la solide équipe rhodanienne du LOU. Il faut rappeler qu’à l’aller, les Cistes avaient connu une sacré débâcle, sans proposer la moindre inspiration dans le jeu (55-13). Samedi, il y’a donc matière à prendre une belle revanche, ce qui serait mathématiquement, un superbe opération puisque le MHR a l’occasion d’(enfin) rallier le fameux Top 6. Pourtant, Vern Cotter reste très prudent « On doit se pencher sur Lyon maintenant, sauf qu’ils sont un peu plus physiques. C’est une très grosse équipe. C’est important de faire des choses simples et bien ».

Nous avons également le droit d’avoir les quelques mots de Nemani Nadolo, auteur d’une grande prestation pour son retour de blessure. Il faut dire aussi qu’au fur et à mesure des semaines, Montpellier récupère un bon nombre de cadres au sein de l’infirmerie, ce qui devrait donner un nouveau boost à l’effectif. Le fidjien s’est gratifié d’un essai sur son aile face aux béarnais « Mentalement j’avais très faim de rejouer, mais mon corps me dis un peu le contraire car je sui très fatigué. C’était important pour moi d’avoir un impact sur le match, sachant que Montpellier connait un debut de saison galère ».

Une rencontre face à Lyon qui peut s’avérer au final plus qu’importante. Souhaitons la même réussite aux Montpelliérains que celle de la demi finale en terres lyonnaises. En attendant, Vern Cotter reste prudent car l’équipe entrainée par Pierre Mignoni ne viendra pas faire de la figuration dans l’Hérault.

Quentin Jacquet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s