Une santé refaite avant 2019

Durant une partie qui se sera animée surtout en seconde période, les Montpelliérains ont disposé de la Section Paloise (41-13). Un joli succès qui replace la formation Héraultaise à la huitième place, avant de recevoir Lyon, dans une semaine.

Il y avait tout ce qu’il fallait ce Dimanche au GGL Stadium. Un grand soleil printanier accompagné d’une vingtaine de degrés étaient présents pour faire l’ultime paradoxe d’une pluie d’essais sur la pelouse. Après leur déconvenue du coté des Alpes et de Grenoble, les Montpelliérains savaient que cette réception de Pau était probablement symbole de renouveau pour 2019. Et pourtant ce furent bien les Palois qui dictaient le jeu en début de partie. Sur des coups de pied judicieux, ils installaient tranquillement le rythme dans les 22 mètres de Montpellier de manière dangereuse. Avec une grosse défense, le MHR s’en tire très bien après cinq bonnes minutes enfermées (3-3). Montpellier commençait alors à retrouver son jeu. Les intervalles étaient bien là, mais de petites approximations empêchaient encore d’inscrire le premier essai de la partie. C’est en réalité sur sa défense que le MHR s’est construit après 20 minutes dans ce match pour enfin passer devant au score (6-3), dans une première période assez stérile. Au final, la carton jaune à l’encontre de Nariashvli aura eu le mérite de réveiller les Montpelliérains dans le jeu. C’est sur un éclair de génie de Nagusa que la partie se débloquera à la demi heure. De sa récupération au milieu de terrain, il a lancé son sprint pour terminer sur un cadrage débordement parfait (13-3). Tout bénef’ pour les Cistes. La réussite ne se produisait pas sur une habituelle puissance, mais plutôt par du lancement de jeu et des prises d’intervalles. A la pause, Montpellier une légère avance de sept points. Sans ce manque de réalisme dans les 22 mètres adverses, les Cistes auraient déjà pu creuser un écart bien plus conséquent (13-6).

Après le repos, il aura suffit de deux petites minutes à Montpellier pour enclencher la vraie machine, celle que l’on connait. Sur un décalage parfait, le ballon parvient jusqu’à Nadolo qui s’est chargé d’aller aplatir sur son aile (20-6). Un nouveau départ canon qui traduit probablement de nombreuses paroles dures dans les vestiaires. Visuellement parlant, c’était quasiment un nouveau match qui démarrait, durant lequel Montpellier avait beaucoup plus de maitrise, faisant confiance à ses forces sûres pour s’installer durablement dans la moitié de terrain de Pau. Si certains choix n’étaient pas vraiment les bons, en poussant le MHR a finalement (re)trouvé la faille pour faire exploser le verrou Palois. C’est Paul Willemse qui a joué de sa puissance pour aplatir l’essai du bonus offensif (27-6). Quel festival en une petite dizaine de minutes ! Même en défense, Montpellier faisait toujours preuve de caractère pour repousser les incursions béarnaises. Cette deuxième période ressemblait vraiment au jeu proposé par le MHR l’an dernier. Un véritable rouleau compresseur que l’on avait plus vu en championnat depuis peut être ce succès face au voisin Toulousain. Les avants montpelliérains ont fait le job pour encore plus enfoncer la Section. C’est Jacques Du Plessis qui a été récompensé pour son engagement en marquant le quatrième essai Héraultais (34-6). C’est le moment choisi par les visiteurs pour inscrire leur premier essai de la partie. Mal en point dans la défense, l’essai pendait au nez des Montpelliérains (34-13). Mais en guise de feu d’artifice, c’est Du Plessis qui a clôturé cette dernière rencontre de l’année 2018 au GGL Stadium sur un ultime essai anecdotique (41-13). Un bien beau succès bonifié pour un MHR qui devra faire forte allure en 2019 pour toucher le sommet. L’équipe Montpellier Sports Actu vous souhaite une bonne et heureuse année.

Quentin Jacquet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s