Un partage des points pour Noël

Montpellier et Lyon se sont quittés dos à dos ce Samedi au Stade de la Mosson (1-1). Un score de parité plutôt logique entre deux équipes bien organisées, même si nos pailladins manquaient parfois de rythme dans le jeu.

C’était la crainte de tout le monde avant ce choc. Plus de deux semaines et demi passées depuis son dernier match, le MHSC allait il être en mesure de tenir le coup face aux lyonnais, bien plus rythmés par les diverses compétitions (Ligue des Champions et Coupe de la Ligue). Mais avant Noël, c’était la distribution de cadeaux dans une Mosson qui affichait complet derrière nos joueurs. Pourtant, cette ambiance a failli être calmée très rapidement, sur une frappe lourde de Delay, claquée en corner par une parade de Lecomte. En avançant au chronomètre, Montpellier avançait également dans sa construction du jeu. En passant comme par habitude sur les cotés, la défense à trois de Lyon était mise en difficulté. La première alerte viendra d’un corner montpelliérain devant une Butte Paillade enflammée, transformé en tête gagnante par Delort. Après visionnage de la vidéo, ce dernier sera annulé par le corps arbitral. Quelques occasions seront à mettre encore à l’actif de nos attaquants, mais Lopes gardait solidement ses cages inviolées à la pause (0-0).

C’est au retour des vestiaires que les lyonnais vont commencer à poser le pied sur le ballon. Le feu arrivait sur la défense du MHSC, qui devait faire face à de rudes joueurs techniques en face. L’arrière garde montpelliéraine ne craquait pas, mais elle se montrait fébrile en encaissant des cartons jaunes. C’est sur un contre éclair que Nabil Fekir ouvrira le score d’une frappe contrée par Skhiri (0-1). Ce but a mis un coup derrière la tête des Héraultais, mais cela venait récompenser un gros temps fort de l’OL il fallait le reconnaitre. Et Montpellier, après ce but, ne trouvait toujours pas la solution dans le milieu de terrain. Il a fallu ce coup de génie, ce coup de canon d’Aguilar a l’entrée de la surface, qui est allé exploser la lucarne opposée du gardien lyonnais. Un chef d’oeuvre pour donner de l’espoir à tout un stade (1-1). Malheureusement, les lyonnais ont bien cadenassé cette fin de rencontre pour ne plus prendre de but. Pour le MHSC, cela reste une bien belle opération face à un gros de notre championnat.

Quentin Jacquet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s