C’est maintenant ou jamais


A la traine en championnat, Montpellier avait affiché de belles ambitions pour la Champions Cup avec un beau début face à Edimbourg. Malheureusement, le bilan est négatif à l’entame de la phase retour, avec deux défaites consécutives.

Si beaucoup de supporters broient du noir en ce moment avec le jeu proposé, tous les espoirs ne sont pas (encore) enterrés pour les Cistes. Loin de là. Un succès face à Toulon aujourd’hui redistribuerait complètement les cartes dans ce groupe 5. Mais lorsque l’on regarde dans ce fameux rétroviseur, Montpellier a manqué de quelque chose dans le jeu. Cela se traduit par des phases de jeu clés, bien mal gérées par les Héraultais. La sonnette d’alarme avait été tirée du coté de Newcastle déjà, et cette cruelle désillusion avec un essai encaissé dans les dernières minutes. Deuxièmement, il y’a tout juste une semaine à Mayol, face à ces mêmes toulonnais. Là aussi, le MHR a raté son début de match et a laissé filer trop de points pour espérer faire couler la rade.

Le terme tabou de « bonne » défaite n’est pas forcément approprié, mais il suffit de voir ces deux dernières rencontres pour comprendre que tout n’est pas à jeter. Dans le jeu proposé par les hommes de Vern Cotter, on y retrouve beaucoup d’envie de la part de l’effectif. Le véritable défaut montpelliérain ici se montre par son inconstance. Une inconstance bien trop présente durant ces rencontres. Car en effet, soit en début de partie, soit dans le money time, Montpellier se montre trop fébrile pour faire tomber l’adversaire. Un match dure 80 minutes et le succès doit se construire de la première à la dernière seconde. C’est malheureusement la tendance montpelliéraine actuellement. Le XV de la Rade, malade en championnat lui aussi, n’aura rien à perdre de sa venue du coté de Montpellier. C’est d’autant plus dangereux et tout le monde le sait. Il y’a tout de même une source d’espoir et de satisfaction avant cette rencontre de Dimanche, car ces deux formations se sont affrontées cette saison au GGL Stadium, en Top 14. Rencontre qui s’était soldée sur une belle et convaincante victoire montpelliéraine. A domicile en tout cas, Montpellier doit rester maître de son jeu et de sa propriété en Champions Cup, car il faut noter que la venue de Newcastle risque également d’être décisive dans la course à la qualification, avant un dernier déplacement du coté de l’Ecosse.

Pour rappel, les premiers de chaque groupe sont qualifiés directement pour les quarts de finale ainsi que les trois meilleurs seconds (en terme de points).

Quentin Jacquet 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s