Montpellier perd le Nord

Dans le choc de cette 16e journée de Ligue 1, les Montpelliérains sont tombés sur un bras de fer imposés par les lillois, peu après leur ouverture du score. Une désillusion pour le MHSC, qui perd sa place de dauphin au classement (0-1). 

Comment pourrait on décrire un début de match raté, passé complètement au travers sous la flamboyante attaque lilloise. Difficile d’en vouloir à Benjamin Lecomte dans ces premiers instants, auteur peut être de ses deux plus belles parades de la saison. La première d’une claquette sur la transversale, puis la deuxième sur une demi volée à bout portant. Mais malheureusement, la troisième fut la bonne pour les Nordistes, qui ont profité de la rapidité des attaquants pour ouvrir le score et refroidir d’emblée le Stade de la Mosson (0-1). A l’image de débuts catastrophiques, il a suffit d’une accélération de l’ancien montpelliérain Ikoné, qui déposa plusieurs joueurs avant de glisser un centre dans la profondeur pour Pepe. On ne pouvait pas démarrer pire. Le scénario du match face à Rennes se répétait il ? Malgré cela, la réaction ne se fut pas attendre, et les Montpelliérains commençaient à tenter des offensives convaincantes, passant par un Florent Mollet toujours habile. Sauf que là, le LOSC avait parfaitement prévu son coup, avec un sacré bloc défensif, et toujours deux ou trois joueurs sur le porteur de balle dans les 25 derniers mètres. Difficile de se procurer des occasions dans ce schéma là. Les quelques frappes de Laborde, Skhiri puis Aguilar n’ont pas fait mouche, et les Pailladins rentraient aux vestiaires tête basse. 

A partir de là, les Lillois devenaient de plus en plus défensifs, pour procéder en contre. A ce jeu, Michel Der Zakarian avait bien compris qu’il fallait de nouveau réguler quelque chose dans sa défense et son milieu. Efficace puisque toutes les offensives des visiteurs ont été stoppées peu après la ligne médiane. Une domination montpelliéraine continuait de s’installer, mais les occasions ne se créaient pas. Les quelques espaces délaissés furent systématiquement fermés par les défenseurs très solidaires. Agacés, les Héraultais s’énervaient sur eux mêmes, et ce n’était pas la meilleure des choses à faire à ce moment là. Cela a pu faire souffler les Lillois, qui trouvaient des brèches plus intéressantes pour faire le break. L’arrière garde Palladine ne pliait pas pour autant. Si un fait de jeu aurait pu permettre à Montpellier de marquer, c’est bien parce que le gardien adverse Maignan a été victime d’un jet d’un petit paquet de cacahuètes, pour en faire un (sacré) cinéma. Bref, le plus dur est de se confronter à cette défaite face à un concurrent direct. Les Montpelliérains ont totalement manqué de solution devant pour revenir au score, face à des Lillois solidaires, qui ont fait le plus dur dès le début. 

Le LOSC déjà au courant de la tactique de MDZ ? 

C’est la rumeur qui se balade en effet depuis la zone mixte d’après match. Jose Fonte, défenseur central du LOSC a cité qu’un joueur de leur équipe aurait été mis au courant de la tactique proposée par l’entraîneur Héraultais. Selon des sources proches, ce serait Jonathan Ikoné qui serait à l’origine de la connaissance. A prendre avec des pincettes bien évidemment. 

Quentin Jacquet 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s