Elle se faisait attendre celle-ci

Nous aurons du attendre le premier match de cette phase retour, pour enfin voir une victoire montpelliéraine sur la scène européenne (31-26). Face au Rhein-Neckar Löwen, le MHB a tenu sa partition de bout en bout, et se relance. 

La semaine passée, la gifle reçue en Allemagne a fait beaucoup de mal à tout le monde. Mais ce n’est pas dans l’ADN montpelliérain de tendre l’autre joue, surtout face à cette même formation. Bien au contraire, cette fois ci nos joueurs ont assumé vivement leur statut double étoilé de champion d’Europe. En commençant très fort cette partie, ils ont mis les Löwen dans le doute (5-1). Nous sentions une certaine confiance revenir dans les rangs Héraultais. Il faut dire que ce n’est pas souvent arrivé de voir Montpellier mener la danse dans un match de Ligue des Champions cette saison. Bref, rien de tout cela ne nous déplaisait. Avec une base arrière très efficace, les Montpelliérains maintenaient un écart confortable au quart d’heure de jeu (10-5). Pourtant, il fallait se méfier de cette équipe allemande, qui pouvait refaire surface à tout instant. S’ils ont beaucoup tenté dans cette première mi temps, ils sont surtout tombés sur une defense aggressive, positive, accompagnée d’un Nikola Portrner en mode muraille. A la pause, le MHB comptait alors quatre longueurs d’avance (16-12).

C’est là que tout allait se jouer. Le plus important était de ne pas rechuter et de détruire tous les efforts effectués en première période, par manque de concentration. Mais encore une fois, Montpellier a répondu présent. Nos joueurs ont en effet continué de creuser l’écart au fur et à mesure des minutes. Les combinaisons, rarement à la joie depuis le debut de la saison, payaient de leur travail acharné ce soir (21-14). De l’autre coté, les allemands ont multiplié les pertes de balles, et encaissaient des expulsions qui n’arrangeaient pas leur cas (27-21). Propre d’experience, Patrice Canayer a pris soin de rappeler à ses troupes que le match ne se terminait qu’à la soixantième minute, et qu’il fallait s’appliquer jusqu’au bout. Les choses se sont déroulées ainsi, et le MHB a filé vers sa première victoire en Ligue des Champions cette saison. Le debut d’une longue série ? On l’espère.

Michael Guigou : « On se devait ce soir de réagir et on a fait un super match. On a saisi une des premières chances qui nous a été donnée, en plus à domicile. Je pense qu’on peut essayer de grapiller des points »

Photo : @PatriciaSports

Quentin Jacquet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s