A un but près, MHB OK

Après sa défaite à domicile face à Kielce, Montpellier a relevé la tête en championnat avec la réception de Dunkerque. Devant les nordistes, les hommes de Patrice Canayer ont eu (très) chaud, pour finalement s’imposer (25-24). 

Dur de se replonger dans la gagne après deux défaites consécutives. Peu importe, le MHB se devait de gagner ce duel face à l’USDK. Une formation en érosion depuis quelques années, qui restait pourtant très dangereuse à jouer. Cela s’est traduit rapidement sur le terrain. Une entame de partie très engagée, avec plusieurs cartons distribués et des exclusions temporaires. Mais pas que. Les gardiens respectifs étaient bien entrés dans leur match, et commençait à mettre en échec les tireurs (4-2). Les minutes défilaient, et Montpellier profitait alors des pertes de balles des visiteurs pour creuser un petit écart. Les maladresses des nordistes permettaient à nos joueurs de compter quatre buts d’avance au quart d’heure de jeu, comptant sur un Vincent Gérard dans un grand soir (7-3). Grâce notamment à sa base arrière, Patrice Canayer maitrisait son plan tactique qui semblait marcher. Une défense agressive renvoyait à plusieurs reprises les assauts de Dunkerque. A la pause, le score était de 14-11.

Ce repos aura tout de même déstabilisé les montpelliérains. En effet, malgré plusieurs réalisations, les pertes de balles combinées à de superbes parades de Samir Bellahcene, l’USDK revenait dangereusement dans le rétroviseur (17-16). La partie, comme le prédisait ce début de second acte, se tendait à l’image du score. Nous allions assister à une fin de match crispante. L’égalisation des visiteurs intervenait à un quart d’heure du terme, et René Bougnol plongeait dans un doute qu’il n’aurait pas souhaité avoir (20-20). Comme si Montpellier perdait ses moyens face à des nordistes qui sentaient un bon coup à jouer, et n’hésitaient pas à prendre la tête avant le terme (22-23). Tout s’effondrait. Fort heureusement, trois pertes de balles de Dunkerque tombées du ciel, suivies d’attaques bien gérées, auront permis à Montpellier d’arracher un précieux succès, pour continuer de coller le premier wagon (25-24).

Quentin Jacquet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s