Un bon point avant les Crocos

Depuis Caen,

Après avoir rompu sa terrible série sans victoire à la Mosson, les Montpelliérains ont bien enchaîné, en ramenant un précieux point de Normandie (2-2). Ce match nul leur permet de pointer en cinquième position, à quelques jours du grand derby face à Nîmes. 

Que ce fut dur, mais fou à la fois. A Michel D’ornano, nous sommes passés par toutes les émotions ce Mercredi soir. Pourtant, la douceur de cette belle fin d’été a penché la balance en faveur de Caen durant ce début de partie. A peine dix minutes de jeu, que les locaux furent déjà récompensés. Sur un centre repoussé par Pedro Mendes, Khaoui reprend d’une frappe soudaine, imparable (1-0). Aïe, ça coinçait déjà. A l’instar des matchs à l’extérieur cette saison, les pailladins ont su faire preuve de caractère pour ressortir la tête de l’eau. Plus appliqués dans le jeu, ils ont su faire oublier ce mauvais passage en début de match. La première alerte viendra de Skuletic, titulaire pour la première fois de la saison, qui voyait sa tête s’échouer sur le montant de Samba, peu avant la demi heure de jeu. Heureusement, l’autre attaquant du jour connaissait plus de réussite. Avant la pause, notre Andy Delort a enfin frappé. Sur un corner, il reprend un ballon repoussé, pour le propulser au fond des filets (1-1). Au meilleur des moments. Score nul et logique à la pause.

Plus entreprenants, les Montpelliérains dominaient alors le début de seconde période. Dans sa peau de meneur de jeu, Florent Mollet touchait un nombre de ballon impressionnant. Il fut le réel dynamiteur (une fois de plus), de l’attaque Héraultaise. Récompense au bout puisque, sur un nouveau corner, c’est Le Tallec qui fit le ménage dans la défense, pour placer une tête imparable (1-2). L’avantage était montpelliérain. S’en suit la logique, l’entraineur normand a décidé à l’heure de jeu de faire quelques changements. Un choix payant, mais fatidique pour Montpellier. L’ancien nantais, Yacine Bammou, venait égaliser pour Malherbe peu après son entrée sur le terrain (2-2). Dès lors, le match fut plus haché. Les deux formations commençaient à montrer des signes de fatigue. Normal après un week end de championnat. Preuve à l’appui, ce (très) regrettable carton rouge reçu par Vitorino Hilton, à quelques minutes du terme. Un bon point de pris pour le MHSC, qui poursuit son invincibilité à l’extérieur. La concentration se tourne pleinement vers Dimanche désormais.

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s