Une première serrée, mais remportée

Pour leur premier match de la saison, les Montpelliérains se sont défaits d’Aix en Provence au Palais des Sports René Bougnol (26-23). Une rencontre globalement maitrisée, qui permet déjà de réponde à la solide victoire du PSG devant Ivry. 

Dangereux ces aixois. Si la mémoire de certains est courte, ces mêmes adversaires étaient les derniers à lever les bras à René Bougnol. Souvenez vous de cette partie, perdue d’un but, qui anéantissait tout joker possible en fin de saison dernière. La revanche était nécessaire. Après ce fabuleux titre acquis du coté de Montbéliard, il fallait avoir la tête aux choses sérieuses. Normal après tout. Les concurrents ont impressionné, plus que le PSG. Nîmes à Saint Raphaël, Nantes à Pontault-Combault ou encore Chambéry  à Toulouse. Tout ce petit monde mettait d’ores et déjà de la pression sur les épaules de nos joueurs. Eux, la pression, il ne la connaissent pas. Un début de match bagarreur, accrocheur et surtout rugueux. Les deux équipes n’étaient pas venues pour rigoler (4-4, 11e minute). Malgré le fait qu’Aix assurait la marche en avant, Montpellier suivait de très près, sans pour autant prendre l’avantage (7-7). En cause, les gardiens des deux formations avaient sorti leur costume de gala, avec de nombreuses parades à la clé. Il a fallu une double exclusion, pour que le MHB passe enfin devant, mais les provençaux ne lâchaient pas la bataille (11-11). Grâce à deux buts de Valentin Porte, les Montpelliérains avaient l’avantage à la pause (13-11).

Il ne fallait pas enfoncer le clou trop tard. Cette petite avance réalisée à quelques instants de la pause, il fallait la bonifier. C’est ce qu’ont compris les Héraultais, de retour très vifs sur le terrain. Nos joueurs ont mieux réalisé leurs phases défensives, et profitaient des espaces pour garder une avance confortable désormais (16-12). Lui attendait son retour avec impatience à domicile, et c’est réussi. Mathieu Grebille, laissé au placard l’an dernier, a participé à cette victoire en s’offrant deux buts (18-15). Durant dix minutes, l’écart ne bougeait plus, et Montpellier entrait petit à petit dans une phase de gestion. Dangereuse phase tout de même, car Aix restait assez proche au tableau d’affichage. C’est à dix minutes du terme que les Montpelliérains ont mis un dernier coup d’accélérateur (25-20), pour se mettre à l’abri. Sur un ultime but aixois, le MHB s’impose pour cette première rencontre de la saison (26-23). Deux points très importants.

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s