Un bijou et un petit miracle

Contre le cours de cette rencontre, Montpellier a fait parler le réalisme et l’efficacité dans le Nord de la France, à Reims (0-1). Dominés surtout en deuxième période, les pailladins embarquent trois points précieux. 

21 tirs. C’est le taux qu’a subi Benjamin Lecomte durant cette partie. Mais en attendant, chacune de ces deux formations a eu sa période en première mi temps. Tout d’abord, emmenés par un très bon Florent Mollet, les Montpelliérains ont été entreprenants dans le jeu. Sans se créer de réelles occasions franches, ils ont mis la pression sur le stade Delaune. Un peu émoussés, les hommes de Michel Der Zakarian ont commencé à reculer dangereusement. C’est à partir de ce moment là que Reims a pris le match en main. Plus proches de l’ouverture, les rémois n’ont pas concrétisé face à une défense toujours aussi compacte. 0-0 logique à la pause dans ce match.

La foudre. La colère du Stade de Reims a bien failli être fatale. Ils ont multiplié les occasions en revenant des vestiaires, face à des montpelliérains timides, mais un peu trop tranquilles. A ce moment là, la physionomie du match laissait penser que ce point du match nul convenait parfaitement au MHSC. Face aux attaques, Lecomte a du s’employer plusieurs fois. Il a également été sauvé par sa barre. Il y avait le feu à la maison. A cet instant là, Montpellier sort de son trou. Après un superbe travail de Laborde sur le coté, ce dernier parvient à centrer. La balle arrive à Ambroise Oyongo, qui reprend d’une demi volée parfaite, et fusille le petit filet opposé (0-1). Abattus par cette ouverture du score, les rémois n’ont plus été en mesure de revenir dans la rencontre. Pour le MHSC, ce succès est très fondateur pour la suite.

Quentin Jacquet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s