MHR – La Rochelle : Les Notes

La première ligne (Fichten, Giudicelli, Du Plessis) : 6

Très solides en mêlée, ils ont fait plier à de nombreuses reprises leurs vis à vis. Bien plus efficaces dans le jeu contrairement à Dimanche dernier face à Castres. Un match très satisfaisant, malgré la blessure de Chilachava.

La deuxième ligne (Mikautadze, Willemse) : 6

A l’instar de la première ligne, la deuxième ligne a été plus percutante. Paul Willemse a confirmé sa grande forme actuelle, en enchainant un second match très propre. Disciplinés, ils sont en partie les artisans de ce succès.

La troisième ligne (Bardy, Liebenberg, Galletier) : 5

Un peu plus discrets malgré le retour de l’international Galletier. Ils ont eu peu de travail en dehors de la mêlée. En cause, la stratégie ne jouait pas sur la puissance aujourd’hui. Ils n’ont pas toujours fait les choix justes mais ont été appliqués sur l’ensemble du match.

A la mêlée (Pienaar) : 8

Probablement le meilleur montpelliérain ce Samedi. Impeccable face aux perches, il a bien mieux guidé le jeu du MHR que face à Castres. Ses choix ont été primordiaux, notamment ceux en première mi temps pour avoir un avantage conséquent à la pause (19-0).

A l’ouverture (Goosen) : 6

Il a du feu dans les jambes. Les décisions n’étaient parfois pas les meilleures, mais il a tenté d’apporter beaucoup de vitesse balle en main. Si nous l’avons préféré à l’arrière, il a été un très bon remplaçant d’Aaron Cruden.

Les Centres (Steyn, Reilhac) : 7

Cette fois ci, les deux centres ont fait un match complet. Ils ont été très sollicités face à La Rochelle, et ont su répondre présents. Un peu moins en jambe face au CO, Yvan Reilhac a été flamboyant, et s’est adjugé un essai. François Steyn a eu un peu plus de mal en seconde période.

Les Ailiers (Ngandebe, Martin) : 6

Tout comme les centres, les ailiers ont été mis à contribution. Que ce soit Gabriel Ngandebe ou Vincent Martin, ils ont transformé le jeu montpelliérain depuis leur aile respective. Très intéressant en l’absence de Nadolo et Nagusa.

A l’arrière (Fall) : 6

Il a été très discret. Peu de travail en première mi temps du fait de l’absence d’occasion pour les visiteurs, il a apporté de la vitesse depuis l’arrière en seconde période. Benjamin Fall a du grandement aider ses collègues face aux assauts rochelais en fin de match.

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s