« On va démarrer dans ce système là »

Une nouvelle page s’ouvre pour le Montpellier Hérault. Après la déculotté infligée par les Marseillais aux Toulousains hier soir (4-0), les hostilités sont bien lancées pour cette saison 2018-2019. Coté pailladin, après des matchs amicaux convaincants, le grand bal s’ouvre à la Mosson, face à Dijon. 

Qui de mieux que le doyen de la formation montpelliéraine, pour venir parler de l’ouverture de sa septième saison sous les couleurs bleues et oranges. Lui qui lance également son quatorzième championnat de Ligue 1. Cependant, le brésilien au langage français presque parfait, ne perd pas de vue cette première rencontre face aux bourguignons. Les montpelliérains le savent. Si défensivement, les soucis étaient souvent écartés, c’est dans l’animation offensive que la place européenne a surement échappé au MHSC l’an dernier. Comme le souligne-t’il, c’est quelque chose qui doit changer par rapport à l’épisode précédent. Celui truffé de matchs ternes et sans saveur offensive, « Avec l’arrivée d’Andy, on va être pas mal. On sait que l’an dernier on a eu des regrets, car on a manqué une place européenne ». Pourtant, nous pouvons croire à ce grand changement à la Paillade. Avec des recrues offensives comme Andy Delort, très présent en match amical, Michel Der Zakarian a de quoi se réjouir, « On s’est bien préparé, mais la compétition c’est autre chose. On retrouve le gout qu’on a eu l’an dernier, et chercher la gagne à tous les matchs. Ça se cultive à l’entrainement tous les jours. On va démarrer dans ce système là, mais on peut toujours changer ».

Pour le capitaine montpelliérain, il y’a là, la place d’exprimer autre chose. De montrer que cette formation a de bonnes fondations, que les germes sont en passes de grandir et d’exploser, « C’est une nouvelle saison qui commence. Je me suis bien préparé physiquement, tout comme l’équipe ». Il mentionne également que ces premiers matchs sont importants en terme de points. Ce sont des points qui compteront très certainement en fin de saison. Les excuses du doute et du manque d’automatismes ne doivent alors jamais exister lors de ces rencontres « Ca fait plusieurs années qu’on démarre mal, espérons mieux cette année. Le coach a souhaité garder ce système tactique. Ca demande beaucoup d’efforts pour ceux qui jouent sur le coté ». Espérons nous aussi de notre coté que Montpellier basculera dans une dynamique positive dès l’entame de cette nouvelle saison de Ligue 1.

Quentin Jacquet

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s