Sur quels secteurs les Bleus peuvent ils faire la différence ?

Demain, du coté de Saint Petersbourg, l’équipe de France jouera une partie qui vaut de l’or. Face à la Belgique, c’est une place en finale de la Coupe du Monde qui se dessinera en cas de victoire. Cependant, la route est encore très longue, et ces 90 minutes, voire 120, devront être calculées au millimètre près. 

1. N’Golo Kanté 

Très certainement le français le plus constant depuis le début du mondial, le milieu de terrain de Chelsea aura un travail bien plus important que les matchs précédents. Avec un coeur de jeu assez creux et terne du coté de l’Argentine ou encore de l’Uruguay, N’Golo Kanté va être confronté à de rugueux duels. En face de lui, la technique de Kevin De Bruyne risque de le mettre en difficulté si personne ne vient à ses cotés pour l’aider. Dans son dos, c’est Romelu Lukaku qui comptera sur sa puissance physique pour déstabiliser la défense centrale. Le rôle principal de N’Golo Kanté sera alors de couper cette relation dans le jeu qui a su faire tomber le Brésil en quart de finale. Replacé plus haut dans le système tactique de Martinez, De Bruyne se retrouve dans une position qui lui permet d’exprimer sa vivacité et sa direction du jeu. C’est alors que ce duel engendrera de nombreux changements tactiques si celui ci penche en faveur d’un des deux camps. Si le numéro 13 des Bleus est devenu le véritable patron du coeur du jeu, sa prestation en dira long sur le résultat final de cette rencontre Franco-Belge.

2. Le coté droit Pavard – Mbappé 

Le carton jaune reçu par le parisien Thomas Meunier devient un vrai casse tête pour le sélectionneur des Diables Rouges. En effet, le latéral droit est suspendu pour cette demi finale. Très apporteur et généreux dans le jeu offensif, Meunier laisse un creux dans son couloir, et beaucoup de questions. S’il est l’un des plus constant dans son équipe depuis le début de ce mondial, son absence pourrait permettre à Benjamin Pavard d’être un peu plus offensif que les matchs précédents. Devant lui, Kylian Mbappé aura une belle carte à jouer en fonction du vis à vis qui se retrouvera en face de lui. Quoi qu’il arrive, le niveau du latéral droit sera moindre que celui de Thomas Meunier. Pour le remplacer, c’est Toby Alderweireld qui sera probablement décalé dans le couloir. Notre coté droit représentera donc une force majeure dans la décision finale.

3. Antoine Griezmann 

Il a encore tout à prouver, et tout à jouer. Le meneur de jeu des Bleus est en manque de régularité dans ses choix. Auteur de trois buts, il porte tout de même l’Equipe de France vers la victoire. Avec une prestation moyenne lors des deux dernières rencontres, il a tout à diriger dans son secteur. La partie ne sera pas simple, mais il pourra compter sur un Olivier Giroud devant lui, capable de bousculer Kompany et Vertonghen sur le physique. Dans le dur lorsqu’il s’agit d’orienter le jeu, sauf en deuxième période face aux uruguayens, Antoine Griezmann est soutenu par toute une nation qui attend de lui un réveil éclair. Le stade des demis finale lui réussit généralement bien, puisque lors de l’Euro 2016, ce fut l’Homme du match face à l’Allemagne. Dans sa position, il devra tout de même se défaire d’un marquage Wietsel-Fellaini très solide depuis son alignement dans la tactique belge.

Coup d’envoi depuis Saint Petersbourg, ce mardi à 20h, heure française. A suivre en direct sur TF1, ainsi que sur Bein Sports 1.

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s