Tour d’Histoire autour des adversaires européens du MHB

Un groupe plus relevé que beaucoup d’épices dans ce monde. Tel est le scénario offert au Montpellier Handball, qui hérite des meilleures écuries européennes en la matière. Penchons nous un plus sur l’historique des rencontres depuis la saison 2008-2009, il y’a dix ans. 

Veszprem et Rhein Neckar : Les chats noirs 

Ces deux formations, hongroise et allemande, ne réussissent vraiment pas au Montpellier Handball ces dernières années. En effet, les montpelliérains comptabilisent un bilan d’une seule victoire, pour cinq défaites. Deux équipes qui ont posé de nombreux problèmes aux Héraultais, que ce soit en groupes, ou bien en phases finales. Montpellier a connu des scores plus serrés généralement dans le tableau final, mais a également encaissé de sévères défaites à domicile, notamment face à Veszprem (20-34), en poule. La dernière rencontre en date face aux hongrois remonte à Avril 2017, avec une élimination en quart de finale de la Ligue des Champions. Plus discrets ces deux dernières saisons, les Lowen du Rhein Neckar feront le nécessaire pour revenir sur le devant de la scène continentale. Les statistiques face au MHB jouent en leur faveur.

Barcelone et Vardar : Défavorable, mais jouable

Commençons par les espagnols. Montpelliérains et catalans se connaissent presque par coeur désormais, à force de se jouer et de se batailler. Plusieurs joueurs du MHB ont également rallié l’Espagne. Le bilan des dix dernières années est défavorable pour Montpellier, qui comptabilise quatre défaites, pour seulement deux victoires. Cependant, la hiérarchie se bouscule. Le Barca est peut être le recordman de titres européens, mais connait beaucoup de mal pour en reconquérir. La faute à des équipes qui ne cessent de progresser. Ensuite, face au Vardar Skopje, le Montpellier Handball a connu trois défaites, pour un match nul et une victoire. Cette seule victoire est celle qui s’est déroulée à la Lanxess Arena, cette année. Un adversaire toujours coriace, qui ne réussissait trop peu souvent aux Héraultais ces dernières années, malgré des scores toujours accrochés.

Kielce : D’égal à égal 

La formation polonaise n’est arrivée que très tard sur le marché européen. Cependant, elle a pris le temps de se construire pour obtenir le titre suprême en 2016. Face à Kielce, Montpellier compte trois défaites pour trois victoires, qui se sont presque toutes déroulées en phases finales. Un bilan partagé entre deux équipes qui, sans être des cadors européens, bousculent la hiérarchie. Le MHB devra se méfier de la ferveur présente dans la salle polonaise.

Kristianstad : Que du positif

Français et suédois ne se sont rencontrés que deux fois depuis dix ans. Ce fut lors de la saison 2015-2016 en groupe. La double confrontation a été remportée par Montpellier, mais attention, car cette formation scandinave se retrouve de manière constante en poule haute. Cela lui a permis d’engranger de l’expérience européenne, et de se mesurer face aux meilleures formations.

Pour ce qui est du Meshkov Brest, pas d’historique puisque ce sera la toute première rencontre entre ces deux équipes.

Photo : @PatriciaSports

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s