Une marche et un bouclier à ne pas rater

Depuis Saint Denis, Stade de France

On ne peut plus rigoler désormais. A une petite journée de sa deuxième finale de Top 14, le MHR se concentre sur l’unique objectif : ramener ce bout de bois à Montpellier, après l’échec de 2011 face à Toulouse. 

Que l’attente fut longue ! Après presque dix mois de compétition, de peur, de spectacle, nous voilà enfin arrivés au match fatidique. Après une demi finale amplement maitrisée, Montpellier a l’occasion de faire plier Castres, une vieille bête noire en phases finales. Une élimination en 2014 qui reste encore dans toutes les pensées montpelliéraines, qui rêvent d’une revanche sur la pelouse du Stade de France. Pour cela, les joueurs de Vern Cotter pourront compter sur le soutien de leurs supporters, qui vont faire le déplacement malgré un énième week end de grève. Grâce au club, qui a affrété deux TGV, les Cistes ne seront pas quinze à Paris.

En face, Castres a du mordant et du répondant actuellement. Pour cause, après avoir sorti Toulouse à l’extérieur en barrages, ils ont ensuite fait chuter un Racing 92, encore meurtri de sa finale ratée en Champions Cup. Solide tacticien, Christophe Urios compte bien malmener cette formation de Montpellier, pour offrir le bouclier de brennus au CO. Véritable outsiders et sixièmes in extremis du championnat, les joueurs castrais n’ont alors plus rien à perdre, tandis que les héraultais, après 26 journées intenses, peuvent échouer à seulement 80 minutes (et peut être plus) du coup de sifflet final de la saison.

Pour faire face à cette formation du CO, Vern Cotter a pris la décision d’aligner une équipe similaire à celle de la demi finale à Lyon. Excellent sur tous les points du jeu, le MHR souhaite appuyer et construire sur ce plan tactique, dans l’optique de venir à bout de Castres. Comme dis Fulgence Oueadraogo : « Une finale, c’est la dernière étape. On veut apporter ce bouclier au club »

La compo : Nariashvili, Du Plessis, Du Plessis, Van Rensburg, Willemse, Ouedraogo, Galletier, Picamoles, Pienaar, Cruden, Dumoulin, Steyn, Fall, Nadolo, Mogg.

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s