Une préparation pour manger du Lyon

Dans 48 heures, Montpellier aura l’occasion de se hisser en finale du Top 14. Mais avant cela, un obstacle, qui est loin d’être le plus simple, le LOU, reste sur le passage. 

Un Lyon à domicile

Devant plus de 55 000 personnes au Groupama Stadium, le MHR se déplace alors en terre hostile. Attendus par toutes les écuries du championnat, le leader du Top 14 est dans le viseur. Mais pourquoi ce déplacement fait-il de plus en plus trembler depuis une semaine ? Probablement la faute à la victoire de Lyon à Toulon en barrage (19-19, ap). De cela, en découle le fait que les lyonnais joueront la demi-finale, à domicile, avec une enceinte remplie à 75% de rouge et de noir. Jouer cette équipe de Lyon à l’extérieur n’est pas la chose la plus simple du rugby. En effet, de nombreuses formations se sont cassées les dents sur la défense de Pierre Mignoni. Redoutable grâce à ses trois quarts, la formation rhodanienne se hisse pour la première fois de son histoire à ce stade de la compétition.  Avec onze victoires sur quatorze possibles à Gerland, le LOU peut causer de gros dégâts sur le plan physique et mental à cette équipe de Montpellier. Avec un plan tactique mené à la perfection, ils ont déjoué tous les pronostics en faisant chuter Toulon. C’est probablement sans pression que ces joueurs expérimentés débarqueront au Groupama Stadium, sans avoir la moindre chose à perdre. Ce fait de jouer un jeu décomplexé pourra alors poser des problèmes au plan de jeu de Vern Cotter, qui espère bien rallier le Stade de France après cette phase régulière époustouflante.

Oui mais ..

Oui mais. Les Cistes ont démontré une force de caractère impressionnante cette saison, bien plus incisive que l’an dernier. Sans rencontre officielle depuis plus de trois semaines, ils ont gardé une constance de grinta à l’entrainement, qui permet de se mettre dans les meilleures conditions avant un match capital. En championnat, le match aller fut d’un tout autre scénario que le retour. A l’Altrad Stadium, et avec une équipe type, les montpelliérains avaient survolé cette formation lyonnaise, afin de boucler une année 2017 riche en émotions (38-17). A Lyon, lors de la dernière journée, le MHR n’avait plus rien à jouer. Les Cistes étaient assurés de la place de leader. C’est alors avec un effectif semi-remanié, que Vern Cotter a failli briser les espoirs de qualification du LOU (32-24). Tout n’est pas à jeter dans cette partie, qui a fait jaillir des enseignements d’expérience. Si les lyonnais joueront à la maison ce vendredi, la puissance des avants, et l’expérience des arrières, feront de Montpellier, le favori numéro 1 de cette demi-finale. Une victoire permettrait alors à toute une ville de se soulever pour son équipe, comme en 2011, mais avant cela, rendez-vous à Lyon ce vendredi.

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s