Clap de fin en Bretagne

Montpellier a achevé sa saison à Rennes, ce samedi, par un match nul (1-1). Un temps, ces pailladins nous ont fait rêver d’Europe, mais l’irrégularité de la fin de championnat n’aura pas souri aux hommes de Michel Der Zakarian, qui terminent à une belle dixième place. 

Cette rencontre face à Troyes avait anéanti les espoirs de qualification. En effet, avec un match nul concédé, le MHSC était mathématiquement hors course, derrière Rennes, Nice, Saint Etienne puis Bordeaux. Décomplexés, les montpelliérains sont allés en Bretagne pour offrir un dernier bon résultat aux supporters, qui auront été derrière le club tout au long de cette saison, afin de suivre le deuil et l’hommage à notre cher Loulou. Si les premières minutes furent équilibrées, c’est bien le SRFC qui faisait chauffer la cage de Lecomte en premier. Une première fois sur coup franc, et ensuite, un but signé Hunou, qui trompe le dernier rempart montpelliérain à l’entrée de la surface (1-0). Chahutés par cette ouverture du score rapide, le MHSC n’a pas tardé à se remettre dans le droit chemin. Trois minutes plus tard, c’est Mbenza qui récupère le ballon après un duel, et perfore Koubek pour égaliser (1-1). Ce but marqué a ouvert les hostilités pour Montpellier, qui s’appliquait à conserver le ballon, tout en se montrant dangereux, avec à l’exemple, un frappe de l’ancien rennais Sio, sur la barre (27e). Peu avant la pause, toujours en activité, les montpelliérains ont bien failli doubler (enfin) la mise, si Gnagnon n’avait pas sauvé les meubles sur sa ligne.

De retour des vestiaires après une première période plus que plaisante, c’est encore Montpellier qui était à l’attaque. Une perte de balle du milieu rennais a enclenché un contre éclair du MHSC, qui a mis à contribution par deux fois, le gardien local. La défense pliait, mais ne rompait pas. Avec quelques changements opérés, les bretons ont refait surface à l’heure de jeu, multipliant les occasions. Heureusement, Benjamin Lecomte était impeccable sur chaque intervention. Le match a suivi son cours, et s’est achevé sur un score de parité. Il n’y avait aucun enjeu pour ces deux formations, qui se quittent bons amis, et se retrouveront à partir du mois d’Août.

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s