Une saveur de revanche face à l’USAM

Une semaine après son élimination de la Coupe de France à Nîmes, le MHB a renversé les gardois ce dimanche, dans une Aréna pleine. Avec cette victoire, Montpellier reprend les reines du classement à Paris (33-30). 

Un temps faible difficile 

L’heure n’était plus à la rigolade du coté de Montpellier. Et ça, le public et les BlueFox le savaient. Battre Nîmes devant 7500 personnes, tel était l’objectif de ce derby, toujours dans l’optique de décrocher le titre de champion. Mais quel combat livré par les deux formations. En effet, les montpelliérains sont tombés sur des gardois très rugueux, qui comptaient bien profiter de leur lancée de la semaine passée, pour jouer le plus mauvais tour de la saison au MHB. Fort heureusement, bien en place, les joueurs de Patrice Canayer ont pris la mesure de l’événement, en prenant les devants dès l’entame (6-3, 8e minute). Même quatre jours après ce déplacement dans le Nord de l’Allemagne, Montpellier a mis les ingrédients physiques nécessaires pour conserver l’avantage, notamment grâce à sa base arrière (8 buts pour Melvyn Richardson, 5 pour Jonas Truchanovicius dans cette rencontre), 11-8.

Si le MHB semblait avoir plus de maitrise, nos joueurs se sont pris les pieds dans le tapis, et voyaient l’USAM passer en tête à cinq minutes de la pause (13-14). Un coup de massue. Montpellier s’est vite repris, et comptait une petite longueur d’avance à la pause (17-16).

Une fin de match étouffante 

Dès lors, c’était un tout autre match qui démarrait entre ces deux formations. Montpelliérains et nîmois ont alors été au coude à coude pendant quinze minutes. Si le MHB avait presque toujours une légère avance, les visiteurs ne lâchaient pas le morceau, et recollaient au score de manière systématique (23-22). La partie se tendait, et le public tentait de mettre de plus en plus la pression sur les adversaires, qui ne craquaient pas (27-26). La succession de temps fort et de temps faible aurait pu être fatale à Montpellier. Alors que Simonet et Fabregas donnaient un avantage de +3 (30-27), les locaux ont connu une baisse de régime face à des nîmois revenus à un but (31-30), qui entrainaient également, la disqualification de Portner, coupable d’avoir touché un joueur en dehors de sa zone (57e). L’exclusion pour deux minutes du nîmois Prandi qui a suivi, a fait du bien au MHB qui a fini par s’imposer dans la douleur (33-30). Nos joueurs reprennent la tête du classement, et se tournent pleinement vers le match face à Flensburg, Dimanche.

Photo : @PatriciaSports

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s