L’heure n’est plus à la rigolade

Dans une petite journée, les joueurs du Montpellier Handball attaqueront leur sprint final en championnat, du coté de Tremblay en France. Mais attention, avec cette défaite face à Aix, ils n’ont tout simplement plus le droit à l’erreur, et ce, sur sept matchs. 

Des déplacements périlleux  

Comme dit précédemment, le MHB démarrera sa fin de saison, par un déplacement du coté de Tremblay. Un adversaire qui semble tout de même à la portée des Héraultais, même si la rencontre aller n’avait pas été gagnée de beaucoup (28-25). Mais le danger ne vient pas de là, mais plutôt de la situation actuelle des franciliens, qui sont en pleine lutte pour le maintien en D1, et prendront chaque match comme une finale, même face à Montpellier. Nos joueurs se rendront également à Toulouse. La tâche risque d’être compliquée, face à des garonnais qui voudront prendre leur revanche (36-25). Méfiance aussi par rapport au dernier déplacement de Montpellier dans la ville rose, puisque c’était en Coupe de la Ligue, et le MHB s’était incliné d’un but, dans un match plus qu’accroché. Enfin, le dernier déplacement sera peut être le plus difficile à aborder. En effet, Saint Raphael est la seule équipe de la première partie de saison, qui a obligé Montpellier au partage des points (28-28). Les varois peuvent envisager une qualification européenne, et n’hésiteront pas à se servir de cette réception pour se donner un point d’appui.

Plus de gag à la maison 

La réception de Nîmes devrait être un vrai signe de confiance. En réalité, plus qu’une victoire dans le derby, ce serait renouer avec le succès à domicile en championnat. Déjà battus à l’aller, les nîmois viendront avec des intentions, mais cela ne doit pas interrompre Montpellier sur sa lancée. Par la suite, le MHB accueillera Cesson-Rennes. Là aussi, cela ressemble à un match relativement à la portée de nos joueurs. Si les bretons jouent encore le maintien, la victoire à l’aller montre que les montpelliérains ne devraient pas avoir de problèmes à manoeuvrer cette formation. La réception la plus compliquée de toute se tiendra mi mai, et ce sera face à Nantes. Lancés dans une fin de saison incroyable, les nantais seront plutôt à tendance revancharde, après leur défaite à l’aller (27-30). Avec ce que montre le H en Champions League, il y’a de quoi avoir peur. Mais enfin, le dernier match à domicile sera le dernier de la saison, avec la réception de Dunkerque. S’il n’y a aucun faux pas auparavant, cette partie devrait être une formalité si la pression ne prend pas le dessus.

L’enchainement des compétitions 

Si le MHB est pleine course au titre en championnat, il lui reste encore la Coupe de France, mais surtout, la Ligue des Champions. Tout d’abord dans la compétition nationale, la demi finale se tient à Nîmes, entre ce match à Tremblay demain, et le déplacement à Flensburg, mercredi prochain. S’ils se qualifient pour la finale, cela se déroulera entre le match face à Cesson, et le déplacement à Toulouse. En compétition européenne, les Héraultais ont une double confrontation, qui s’animera autour du match de championnat face aux gardois. Un calendrier surchargé, qui pourrait encore augmenter en cas de résultats favorables.

Photo : @PatriciaSports

Quentin Jacquet

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s