Une forteresse toujours imprenable

Le MHR a signé, ce samedi soir, son onzième succès sur onze possible cette saison, à domicile. La victime du soir, Castres, a été dépassé dans tous les secteurs, et s’est inclinée lourdement (45-7). 

Un rouleau compresseur 

Lorsque l’on voit le score, nous pouvons nous demander ce qu’il s’est bien passé à l’Altrad Stadium, ce samedi. En réalité, Montpellier s’est véritablement baladé contre le CO. Pourtant, tout laissait penser à une partie serrée, car elle représentait l’une des dernière chance de qualification pour Castres. Bien au contraire, ce sont les Cistes qui ont de suite mis un coup d’accélérateur. Dominateurs dans les secteurs à puissance (mêlée, rucks ou portés), Montpellier a vite ouvert la marque, par deux pénalités, suivies d’un essai signé Van Rensburg (13-0). Avec un François Steyn des grands soirs à l’ouverture, tout était permis. Lui même s’adjugeait un drop, en fin de mi temps, qui a précédé un nouvel essai d’un avant, Bismarck du Plessis (21-0). Le score était lourd à la pause, et le bonus offensif semblait être si proche.

Une victoire collective 

Le MHR n’a pas laissé la moindre respiration aux castrais. En effet, dès le retour des vestiaires, l’intensité n’avait peu baissé, et le troisième essai semblait si proche. C’est collectivement, avec un maul initié, que Bismarck Du Plessis a signé son doublé (31-0). L’entraide entre les joueurs fonctionnaient à merveille ce soir, et ce n’est pas pour rien que les montpelliérains représentent une force collective impressionnante. Si le CO a un temps enlevé le bonus avec un essai, c’est un entrant, le jeune Sanga, qui a ramené ce cinquième point au compteur à dix minutes du terme (38-7). Enfin, Joe Tomane viendra conclure le spectacle collectif en venant aplatir le cinquième essai de la partie en faveur des Héraultais (45-7).

Un plan comptable parfait 

Si Toulouse a su mettre la pression après sa victoire à Paris, le MHR n’a pas flanché. Au contraire, avec ce succès bonifié, Montpellier distance ses rivaux, et pourrait compter neuf points d’avance sur le troisième à l’issue de cette journée. La réception de La Rochelle, dans quinze jours, risque d’être d’ores et déjà décisive pour la suite de la compétition.

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s