Un match qui ne s’est joué à rien

Dans le choc au sommet de cette journée de Water Polo, Montpellier s’est incliné à domicile face à Aix en Provence (6-7). Une défaite qui empêche les montpelliérains de recoller au haut de tableau.

Après sa victoire à Sète le week end passé, Montpellier terminait son marathon ce samedi, à Antigone, face à Aix en Provence, pour la quatrième confrontation cette saison entre les deux équipes. Un match tant attendu par les supporters, car en cas de victoire, le MWP passait devant son adversaire du jour, et surtout, prenait une revanche sur le match aller, perdu de peu. L’entame de match a été accrochée entre les deux formations, même si Montpellier avait un petit avantage (2-1). Lors du deuxième quart temps, les provençaux sont revenus dans la partie. Toujours costauds en défense, ils ont été patients en attaque, pour passer devant. Heureusement pour les locaux, Kalinic égalisa (4-4).

La fatigue commençait à se faire ressentir, et la formation aixoise, elle, montait grandement en puissance. Le coup tactique était parfait, avec une défense toujours bien positionnée. A l’approche du dernier quart temps, les visiteurs avaient l’avantage (5-6). Au vu d’une certaine logique, les montpelliérains échouent à un petit but des adversaires du jour en fin de partie (6-7). Une désillusion difficile à encaisser, tant Montpellier restait sur une bonne dynamique en championnat.

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s