Du sérieux, du positif, et une demi-finale

Montpellier a dominé Saint Raphael, lors du quart de finale de la Coupe de France. Défaits en finale l’an passé, les montpelliérains sont à un match de retrouver Bercy, pour emporter le trophée. 

Peut être émoussés physiquement, et à l’image des matchs précédents, le MHB a raté son entame de partie. Dépassés en défense, ils n’arrivaient pas à se stabiliser face à cette équipe varoise, venue pour jouer un coup. Dans les premières minutes, Montpellier courrait après le score, et c’est le SRVHB qui guidait le rythme de jeu (3-7, 9e minute). Mais cette passe plutôt négative pour Montpellier ne cessait pas. En difficulté dans le secteur offensif, les solutions n’étaient pas nombreuses. Heureusement, Vincent Gérard est entré dans son match, au quart d’heure de jeu. Deux belles parades du dernier rempart Héraultais, ont permis aux montpelliérains de revenir rapidement au tableau d’affichage, avec notamment Michael Guigou (6-8, 16e minute). Plus nous nous approchions de la pause, plus Saint Raphael semblait monter en rythme, et maintenait un écart de nouveau conséquent, face à un MHB qui semble déstabilisé de ne pas avoir la maitrise (6-10, 20e minute). Cependant, durant les dix dernières minutes, c’est bien Montpellier qui a passé la seconde. Avec de la patience, ils ont réussi à égaliser à trois minutes de la mi temps (11-11), pour être avec un score de parité à la pause, plutôt logique sur le plan de jeu (12-12).

De retour des vestiaires, les débats furent plus accrochés, et plus rugueux entre les joueurs. Les varois n’ont rien lâché, et Montpellier montait en puissance, avec une base arrière toujours aussi efficace, avec Diego Simonet (15-14, 37e minute). Dès lors, les pertes de balles se sont enchaînées, et le MHB en a profité pour créer son premier gros écart de la partie, après une première période difficile (17-14, 40e minute). Avec des joueurs toujours aussi vivaces, et à l’expérience, les hommes de Patrice Canayer géraient un peu plus la partie. L’effectif tournait également. A ce jeu, l’écart était presque similaire, à l’entame des dix dernières minutes de la partie (21-18). L’ultime frayeur viendra à trois minutes du terme, lorsque les visiteurs reviendront à seulement deux buts (25-23). Bien heureusement, le MHB n’a pas déchanté, et s’impose avec trois réalisations d’avance (27-24). Le tirage au sort de la demi finale sera jeudi.

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s