Petite victoire, mais coup parfait

A l’heure où nous nous parlons, les montpelliérains sont provisoirement cinquièmes du championnat, après leur victoire sur la pelouse de Metz, ce samedi soir (0-1). 

Déjà lanterne rouge lors de sa venue (et de sa victoire) à la Mosson, le FC Metz pouvait avoir peur d’une soif de revanche de la part des pailladins, remontés et bien décidés à s’installer en haut du classement. Si Montpellier a pourtant maitrisé son sujet dans une partie équilibrée, les joueurs pourront remercier leur gardien, Benjamin Lecomte, auteur d’un match incroyable dans ses cages. Pourtant, tout n’était pas rose en début de match. En effet, les messins, très habiles dans le jeu, ont monopolisé le ballon, et empêchaient toutes les relances possibles des montpelliérains. Sans pour autant être dangereux, les locaux dominaient amplement ce premier acte. Contre le cours du jeu, à la 23e minute, c’est Giovanni Sio qui surgit sur un centre, après une contre attaque bien menée (0-1). Dès lors, l’attention du public se tournait vers les deux gardiens. Ils ont été mis à grande contribution après l’ouverture du score, et se sont illustrés superbement, notamment Lecomte en face à face, mais également le gardien messin, devant Mbenza et Lasne, qui rataient de peu le break juste avant la pause.

Après quinze minutes de repos méritées, Montpellier a bien failli doubler la mise par Sio, qui s’emmena le ballon, frappa, et Kawashima s’envola pour le sortir. Les changements ont apporté du sang neuf, et les lorrains avaient toujours la possession du ballon à l’heure de jeu. Avec les entrées de Sambia et Ninga, Michel Der Zakarian ne voulait pas se limiter à ce 0-1, d’autant plus que le FC Metz continuait de pousser. Il fallait attendre le dernier quart d’heure, pour voir exploser Benjamin Lecomte. Sollicité tout d’abord à la 78e minute, il s’interpose seul devant Milicevic d’un grand plongeon. Mais les minutes qui suivirent fut intenses pour le MHSC. Sur un coup franc de Mollet, le dernier rempart héraultais réalise une fois de plus, une grande parade décisive. Dans les dernières minutes, les messins n’y pouvaient plus rien. Ils ont lâché toutes leurs forces dans la bataille, mais sont tombés sur un Benjamin Lecomte tout simplement infranchissable aujourd’hui.

Petite mais grande victoire pour le MHSC, qui continue d’impressionner, et recevra Guingamp, la semaine prochaine.

Quentin Jacquet

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s