Montpellier pourra bien prendre son quart

C’était la rentrée des classes pour le Montpellier Handball en 2018. De retour à la compétition, les montpelliérains se sont imposés à Dunkerque, en huitième de finale de la Coupe de France. 

Enfin ! Nous l’attendions ce grand retour, depuis la magnifique victoire face au PSG, courant Décembre. Les montpelliérains, accompagnés de leur quatre internationaux revenus de Croatie, se rendaient donc sur un parquet difficile pour une reprise. Comme nous pouvions nous y attendre, le début de partie était très serré entre les deux formations. Aucune n’arrivait à creuser l’écart, et le jeu était très équilibré, avec des Faustin et Bonnefond en forme (5-5, 12e minute). A ce jeu, les montpelliérains n’arrivaient pas à avoir l’emprise sur cette partie, comme ils ont l’habitude de le faire en championnat. Ici, les dunkerquois proposaient une opposition très interessante, et ont eu l’avantage presque toute la première période, lors du chassé croisé (10-9, 27e minute). A la pause, les locaux viraient en tête dans un match plaisant à regarder, avec des défenses solides, mais quelques automatismes manquaient cependant dans le secteur offensif (12-11).

De retour des vestiaires, les deux équipes ne se départageaient toujours pas. Même avec un très bon Diego Simonet et Vincent Gérard, les visiteurs étaient plus qu’accrochés par l’USDK, qui jouait pleinement sa chance (14-14, 37e minute). Il faut dire aussi que les nombreuses pertes de balles dans les deux camps ralentissaient la possibilité de prendre le large. La défense montpelliéraine aura été un point très positif ce vendredi soir. Pourtant, à dix minutes du terme, la décision était loin d’être faite (20-20). Un but de Valentin Porte, suivi d’une parade de Gérard, puis d’une réalisation de Bonnefond, voilà que Montpellier faisait là, le premier break de la partie (pour vous dire à quel point ce fut serré). En effet, c’est la première fois de la rencontre que nous avions une écart de plus d’un but, et cela, à cinq minutes de la fin (21-23). Le gardien héraultais a sonné la révolte, et grâce à l’efficacité de Porte et Simonet, les montpelliérains ont fait craquer les nordistes dans les dernières minutes.

Victoire au final 22-26. Le MHB se hisse en quart de finale de cette Coupe de France, et recevra Saint Raphael ou Toulouse, à la maison. Le prochain est dès mercredi, au Phare, à Chambéry.

Quentin Jacquet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s