Dix matchs pour croire au Brennus

A dix journées de la fin de la saison régulière, les Cistes du MHR sont toujours leaders, juste devant la Rochelle. La victoire à Clermont en dit long sur les ambitions montpelliéraines.

Des matchs à ne pas perdre 

En effet, les Cistes doivent se rendre chez les deux promus, dès le retour du Top 14. Le premier sera du coté d’Oyonnax, qui ne réussi pas à gagner à domicile, malgré une très bonne partie face à La Rochelle. Depuis plusieurs années, Montpellier ne perd plus sur le terrain des Oyommen. Le deuxième sera à Armandie, contre Agen. Cette rencontre sera plus compliquée à gérer, car les garonnais ont montré qu’à domicile, ils savent se montrer dangereux face aux gros (victoires face à Castres, Toulon et Racing 92). Deux réceptions doivent également faire l’objet d’une victoire, si possible bonifiée. Depuis le début de la saison, il n’y a qu’un seul match à l’Altrad Stadium, qui ne s’est pas soldé par un bonus offensif. Face à Bordeaux, les montpelliérains perdent rarement. Pourtant, il faudra être sur ses gardes, puisque à l’aller, les girondins s’étaient largement imposés (47-17), et sont dans une bonne dynamique. Enfin, l’avant dernier match de la saison régulière, sera la réception de Pau. Une rencontre qui semble à la portée du MHR, qui avait remporté l’aller dans le Béarn.

Les réceptions décisives 

Toutes les équipes qui menacent actuellement Montpellier au classement, devront se rendre à l’Altrad Stadium. En effet, c’est tout d’abord le Racing 92, bourreau de l’an passé, et terrible armada qui avait séché les montpelliérains à Colombes (26-0), qui viendra dans le Sud. Les joueurs des deux Laurent sont troisièmes, à seulement un point du MHR.  Ensuite, c’est au tour de Castres de se rendre à Montpellier. Rappelons qu’au match aller, les Cistes avaient frappé leur premier gros coup de la saison, en s’imposant à Pierre Fabre (17-22). Eux, sont quatrièmes, à huit points des héraultais. Enfin, peut être la réception la plus importante se déroulera le week end du 7 Avril. C’est l’imposante et impressionnante formation de La Rochelle qui viendra à la maison. L’an passé, une pénalité de dernière seconde a permis aux montpelliérains de s’imposer, mais à l’aller, ce sont bien les rochelais qui ont gagné (26-14).

Des déplacements (très) compliqués

A la mi-Mars, les montpelliérains vont se rendre à Toulouse, pour le derby de l’Occitanie. En pleine quête de barrages, les toulousains voudront prendre leur revanche, face à des Cistes qui avaient connu un succès bonifié au match aller (32-22). Ils portent pour le moment à la sixième place, mais à huit points de Montpellier. Ensuite, un terrible déplacement au Vélodrome se profile. Les toulonnais vont attendre de pied ferme le MHR, eux qui s’étaient inclinés lourdement à l’aller (43-20). Pari difficile, puisque cela fait plusieurs années que les montpelliérains encaissent une correction à Toulon. Enfin, Lyon, qui impressionne cette saison, recevra Montpellier lors de la 26e et dernière journée. Une victoire facile pour le MHR en Décembre, qui risquera d’être plus compliquée à atteindre dans le Rhône, d’autant plus que les lyonnais jouent pleinement leur place en barrages.

Dix matchs, cinq réceptions, cinq déplacements, pour espérer se hisser au moins en barrages, et au mieux, en demi finale.

Quentin Jacquet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s