Montpellier totalement rincé et corrigé par Exeter (41-10)

Les montpelliérains ont pris une douche froide à Exeter ce samedi, en encaissant pas moins de six essais, qui ont anéanti les espoirs de qualification (41-10). 

Dans le froid et la pluie d’Exeter, Montpellier arrivait face à une équipe anglaise bien rodée, et très volontaire. Les deux formations se sont beaucoup observées durant cette première période. Le MHR était pourtant bien parti, mais manquait d’engagement et de percée pour inquiéter Sandy Park. Les locaux eux, étaient très actifs à la récupération, et mettaient à la faute les héraultais. Petit à petit, Exeter monopolisait le ballon, mais aussi le camp montpelliérain durant près de vingt minutes. A ce jeu, les occasions d’essais se sont multipliées pour les anglais, mais un dernier geste permettait à Montpellier de maintenir le score (0-0). Après un nouveau temps fort, les Chiefs marquaient le premier essai de la partie, tout à fait logique et en puissance (7-0), à la demi heure de jeu. Dès lors, le MHR s’installait dans le camp adverse, mais ne parvenait toujours pas à prendre l’intervalle. Pire même, après un long coup de pied de l’arrière anglais Turner, Ngandebe a pris son temps pour dégager en touche, et se fait contrer. L’essai est refusé in extremis pour un pied passé sur la ligne de touche, peu avant la pause. Après une dernière attaque montpelliéraine, Nigel Owens renvoyait les deux équipes au vestiaire, après un dernier ballon récupéré par les avants d’Exeter.

De retour de la pause, les Chiefs ont tout de suite mis la pression sur les Cistes, qui ont su faire le dos rond, et récupérer le ballon. Après plusieurs séquences offensives intéressantes, les anglais se mettent à la faute, et permettaient à Montpellier d’inscrire ses premiers points à la 50e minute (7-3). Sur l’engagement, les locaux ont fait parler leur puissance et leur envie en récupérant le ballon, pour ensuite aplatir sous les poteaux, seulement trois minutes plus tard (14-3). Un coup de massue pour les joueurs de Vern Cotter. Pire même, lors de l’action suivante, le MHR n’a même pas eu le temps de s’approcher du camp des Chiefs, et a subi jusqu’à sa propre ligne. Grâce à un lancement d’une mêlée anglaise, le décalage est parfait jusqu’à l’ailier gauche, et la victoire s’éloignait déjà (19-3). L’orage ne s’arrêtait plus pour les Cistes. Subissant la pression, ils sont totalement sortis de leur match, et ont encaissé deux essais supplémentaires, à la 64e, et 69e minute, en laissant le champ libre aux anglais, qui pouvaient dérouler (31-3). Dans les dernières minutes, Exeter continuait les charges au ras, pour faire plier une sixième fois le MHR (38-3). Le baroud d’honneur viendra de Nadolo, qui inscrit le seul essai montpelliérain, en coin, à la fin du match (38-10). Une dernière pénalité des locaux viendra sceller cette rencontre à oublier pour Montpellier, qui est passé totalement à coté de son sujet.

Le MHR n’est pas mathématiquement éliminé, mais cela relève d’un miracle pour espérer une qualification, surtout lorsque l’on voit la prestation proposée chez ces anglais d’Exeter.

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s