Les pailladins tiennent tête au champion en titre (0-0)

Dans un match qui aura eu du mal à avoir du rythme, montpelliérains et monégasques se sont neutralisés sur la pelouse de la Mosson, ce samedi soir (0-0).

Il y avait matière à espérer quelque chose de cette partie. Au match aller, le MHSC avait tenu tête face à Monaco, pourtant aux trousses du PSG. Avec la meilleure défense du championnat, les montpelliérains pouvaient prétendre à une victoire si l’efficacité du trio d’attaque aurait été plus tranchante. Pourtant, il n’y avait pas grand chose à signaler lors du début de rencontre, car les deux équipes s’observaient sans trop prendre de risques. Les débats s’animeront après vingt minutes de jeu, et les locaux qui réclamaient un penalty pour un contact sur Aguilar, que l’arbitre du soir, Anthony Gautier refusait de siffler. L’influence du stade, bien garni pour une fois, n’aura pas jouer en faveur du MHSC. Les monégasques tenaient beaucoup plus le ballon, mais ne se montraient en aucun cas dangereux (zéro tir cadré en première mi temps), alors que les montpelliérains s’attelaient à défendre, mais obligeaient Subasic à la parade, sur des frappes de Sambia et Ikoné. Le score à la pause était donc nul et vierge, dans un match timide.

De retour des vestiaires, Monaco se montrait un peu plus dangereux dans le camp pailladin, mais manquait de puissance et d’efficacité. Ils mettaient tout de même à contribution Benjamin Lecomte, qui n’a pas eu grand chose à faire de la partie, sur une frappe de Jorge. Les joueurs montpelliérains ne se repliaient pas pour tenir ce match nul, mais montraient de belles ambitions de victoire avec une forte influence des latéraux dans les séquences offensives. A un quart d’heure du terme, c’est bien Montpellier qui prenait le contrôle du jeu, mais s’exposait à des contres terribles de l’ASM. Cependant, plus nous nous rapprochions de la fin de match, plus les visiteurs terminaient mieux la partie. Dans les dix dernières minutes c’est Rachid Ghezzal qui s’est illustré sans pour autant trouver le chemin des filets. La rencontre se solde donc par un score de 0-0 entre ces deux formations, qui auront eu du mal sur le plan offensif. Les hommes de Michel Der Zakarian sont actuellement huitièmes du classement de Ligue 1.

Benjamin Lecomte au micro de Canal + : « C’est la solidarité qu’on montre depuis le début de la saison, on fait tout tous ensemble sur le plan défensif et offensif, on fait tout ensemble. C’est notre force, si on lâche ça on perd comme face à Metz. Là on a retrouvé les fondamentaux et on est efficace »

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s