Coup de projecteur sur les quatre montpelliérains retenus avec les Bleus

Parmi les dix huit joueurs qui ont été retenus avec l’équipe de France, pour disputer le championnat d’Europe en Croatie, quatre montpelliérains figurent dans cette liste : Gérard, Porte, Guigou et Afgour.

Vincent Gérard, la valeur sûre 

Le premier est le gardien titulaire à Montpellier, mais également en équipe de France. Bien évidemment, Vincent Gérard est le digne successeur du néo retraité international, Omeyer. Auteur d’un mondial remarquable il y’a un an, c’est lui qui porte actuellement, match après match, le MHB, à cette place de leader. Mais pas que. En effet, il tient la baraque en Ligue des Champions, et se retrouve en position de gardien sollicité par les grosses écuries. Après un passage à Montpellier, qui sera peut être marqué à jamais par un titre de champion, l’ex dunkerquois prendra la direction du PSG l’an prochain, pour là aussi, succéder à Thierry Omeyer. Le joueur du mois de Septembre sera le dernier rempart titulaire des Bleus, à priori.

Valentin Porte, l’étincellent 

Mais comment la sélection de Valentin Porte aurait pu ne pas avoir lieu. En effet, c’est impossible. Auteur également d’un mondial en France de haut niveau, c’est en ce moment, le joueur phare de cette saison avec Montpellier. Nommé à deux reprises, consécutivement, meilleur joueur du mois de Novembre, puis Décembre, l’ex toulousain a récemment prolongé avec le MHB. Plus qu’une place de titulaire, c’est une pièce maitresse dans le jeu de Patrice Canayer qui permet une invincibilité en championnat. Avec les Bleus, Valentin reste propre à lui même, et représente une place de titulaire amplement méritée lorsque l’on voit sa première partie de saison.

Michaël Guigou, l’expérimenté 

Un habitué de l’équipe de France, et certainement le plus ancien montpelliérain, c’est bien Michael Guigou. L’ailier du MHB est le métronome de cette équipe montpelliéraine, avec sa vitesse d’exécution. Même à 35 ans, il a des jambes d’un joueur de 20 ans, et peut renverser un match à lui tout seul, surtout lorsqu’il s’agit de motiver les troupes. En équipe de France, délaissé par Omeyer et Narcisse, il se retrouve avec les frères Karabatic comme véritable cadre de l’effectif, de part son ancienneté, mais aussi son palmarès, fulgurant. Ce sera probablement l’une de ses dernières grandes compétitions internationales pour lui, mais avec Montpellier, le chemin est encore long, et cela dure depuis près de 20 ans.

Benjamin Afgour, le nouveau puissant

Enfin, le nouveau montpelliérain Benjamin Afgour est un appelé de dernière minute chez les Bleus, pour ce championnat d’Europe. L’ancien pivot de Dunkerque a été convoqué par les sélectionneurs. Le joueur du MHB, qui a eu du mal à s’adapter au jeu montpelliérain, va de mieux en mieux dans cet effectif. Une belle récompense cette sélection. De dernière minute, oui, mais pourquoi ? L’ardennais vient pallier la blessure d’un des frères Karabatic, Luka. Il est donc le 18e joueur de la liste, mais sa puissance peut lui permettre de se faire une place dans cette équipe où la concurrence est rude. Gagner de la confiance, cela lui permettrait de se découvrir avec Montpellier, pour la deuxième partie de saison.

Nous leur souhaitons une bonne chance pour ce championnat d’Europe, sans pépins physiques bien évidemment.

Quentin Jacquet

Une réflexion sur “Coup de projecteur sur les quatre montpelliérains retenus avec les Bleus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s