Montpellier bat Paris dans un incroyable match (33-30)

C’était le grand choc attendu par le monde du handball ce jeudi soir. Il a tourné à l’avantage des montpelliérains, dans une partie avec un suspense et une intensité rare (33-30). 

Dans une Aréna chauffée à bloc, les héraultais pouvaient compter jusqu’à six points d’avance au classement, en cas de victoire. Et le public ne s’y est pas trompé, car c’est bien Montpellier qui dominait le début de partie. Avec beaucoup d’envie, le MHB prenait déjà quatre buts au PSG (6-2, 7e minute). A ce moment là, les locaux vont voir le grand Paris se réveiller. Les coéquipiers de Karabatic ont pris de l’ampleur et sont passés devant au score au quart d’heure de jeu (7-8). La bataille faisait donc rage entre les deux formations, qui mettaient beaucoup d’agressivité, avec pas moins de 13 exclusions temporaires dans cette partie. Montpellier savait que le championnat se jouait peut être ici. Dès lors, un chassé croisé s’est entamé, et les deux équipes ne parvenaient pas à créer un écart conséquent. Après une excellente fin de première période, et un Théo Caussé en grande forme, les montpelliérains retournaient aux vestiaires avec une avance de trois buts (17-14).

Mais une fois de plus, Paris a fait le dos rond, et est revenu dans la partie. Il faut dire que les visiteurs pouvait compter sur un Mikkel Hansen encore en grande forme. A vingt minutes du terme, les deux équipes étaient à égalité parfaite (21-21). Valentin Porte, auteur d’un match exceptionnel, maintenait à flot Montpellier qui commençait à être menacé par le PSG. L’ancien toulousain a tout de même marqué neuf fois, et planait sur les intervalles de la défense parisienne. Malgré une attaque quasi parfaite, la défense laissait un peu plus à désirer, et la décision de ce match semblait ne pas vouloir se faire (28-28, 53e minute). Grace à ses artilleurs, Montpellier va prendre le dessus mentalement, dans l’extra money time pour s’imposer. Une victoire in extremis 33-30 qui permet au MHB de rester leader, mais de prendre six points d’avance sur Paris, et cinq sur Nîmes. Soirée parfaite à l’Aréna.

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s