Vainqueur à Grenoble, Montpellier se hisse en 8e de finale (27-38)

Le grand rendez vous est jeudi soir. Mais avant cela, il fallait prendre ce match de Coupe de France au sérieux, surtout après la défaite à Toulouse cette semaine. Les montpelliérains ont maitrisé cette rencontre face à cette équipe de National 1 (27-38).

Malgré un bon départ des isérois en début de partie (2-0), les visiteurs ont rapidement pris le contrôle du score. Grâce à ses gauchers, Toumi et Porte, Montpellier menait déjà de trois buts à la 7e minute (2-5), même si en face, Grenoble tentait de jouer le tout pour le tout. Puis le MHB ne s’arrêtait pas là, au contraire, nos montpelliérains prennaient le match très au sérieux, et les cadres habituels, présents sur le terrain, creusaient l’écart comme avec Michael Guigou, au quart d’heure de jeu (4-10). Un temps mort posé par l’entraineur de Grenoble à ce moment là, ne changera pas grand chose, puisque Montpellier maintenait cet écart, puis commençait à prendre le large (5-14). La différence de niveau professionnel/amateur entre les deux formations était bien réelle ce samedi soir à Grenoble. A la pause, les visiteurs comptaient déjà une avance confortable de neuf buts, et une grosse prestation de l’ailier droit, Aymen Toumi (9-18).

De retour des vestiaires, Patrice Canayer a décidé de faire tourner son effectif. Pas irréprochable lorsque l’on sait qu’il y’a le PSG qui se profile dans quelques jours. Mais les entrants, tels que Soussi ou encore Bingo, vont apporter leur empreinte dans ce match. En face, l’équipe semblait désolidarisée car Montpellier était bien trop fort. Arnaud Bingo, à la 40e minute, gardait cette avance de neuf buts au chaud (17-26). Villeminot et Bonnefond ont également marqué à un quart d’heure du terme, et le MHB déroulait sa fin de partie, en gérant son avance (19-30). Avec une défense un peu plus défaillante dans les dix dernières minutes, l’attaque aura su combler le déficit, pour terminer ce match sur une large victoire.

Les montpelliérains se hissent en huitièmes de finale, grâce à cette victoire à Grenoble (27-38). Beaucoup de positif en attaque, mais une défense assez laxiste qui a tout de même encaissé 27 buts. Toumi a été hauteur d’un match remarquable avec sept réalisations. Tous les esprits sont désormais tournés vers l’Arena, ce jeudi soir, face à Paris.

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s