Un match nul au goût amer pour les montpelliérains face à Marseille (1-1)

Les décisions arbitrales alimenteront un long débat interminable, après ce match au Stade de la Mosson hier soir. Les pailladins ont accroché l’OM, mais auraient pu remporter cette partie (1-1). Retour sur un match très tendu entre ces deux formations. 

Pour ce match de gala, les supporters avaient répondu présents dans les tribunes. Pas moins de 1000 supporters marseillais, en parcage, ont rallié Montpellier pour supporter la formation olympienne, qui jouait sa deuxième place au classement. Une ambiance bouillante accueillait les deux équipes, avec de nombreux fumigènes des deux cotés. Ambiance des grands soirs à Montpellier.

Le fait du match 

Un simple penalty aura fait basculer la Mosson dans une haine très intense. Du moins, trois quart de l’enceinte, puisque beaucoup de marseillais étaient également présents dans les travées. Après un début de match équilibré, plutôt à l’avantage des visiteurs, Giovanni Sio profitait d’un bon centre de Roussillon, contré par Sakai, pour faire exulter le stade (1-0, 29e minute). Nous en venons à l’histoire, au fait. Peu avant la pause, dans l’incompréhension, l’arbitre siffle un penalty en faveur de l’OM. En direct, nous pensons donc à une main sifflée contre Vitorino Hilton, qui avait pourtant le bras collé au corps. Après explication, l’arbitre aurait vu une faute de Mukiele sur Sanson. Peu importe, il fallait passer à autre chose, d’autant plus que Thauvin frappait parfaitement ce penalty, et égalisait devant un Benjamin Lecomte parti du bon coté (1-1). Quelques esprits se sont échauffés du coté de la Butte Paillade avec des supporters mécontents, qui sont descendus sur le terrain.

Un trou d’air en deuxième mi temps 

Durant près de trente minutes, la seconde période aura été peu interessante dans le jeu. En effet, la qualité n’était pas au rendez vous. D’un coté, les marseillais conservaient le ballon, mais se heurtaient à une défense montpelliéraine toujours aussi solide. Les héraultais avaient du mal à ressortir de leur camp, mais procédaient en contre pour inquiéter Mandanda, notamment avec les latéraux. Une superbe parade du gardien local sauvera les siens, sur une frappe de Germain qui prenait pourtant le chemin de la lucarne, à vingt minutes de la fin.

Un deuxième fait de jeu litigieux, mais juste

A trois minutes du terme, la Mosson explose de joie, après une tête de Camara, sur un coup franc frappé par Sambia. L’attaquant héraultais délivre le stade, le speaker annonce le buteur, mais à ce moment là, l’arbitre était en discussion avec son assistant. Une fois de plus dans l’incompréhension, l’arbitre signale une position de hors jeu, qui sanctionne Hilton qui fait action de jeu sur le but. Hors jeu véridique lorsque l’on revoit les images. Dans une fin de match houleuse, Montpellier et Marseille se quittent dos à dos (1-1). Un match nul pas si illogique que ça, malgré des litiges arbitraux très discutables dans cette rencontre. Le MHSC est 8e de Ligue 1, avant de se rendre à Angers.

Capture d_écran 2017-12-04 à 10.41.13

Capture d_écran 2017-12-04 à 10.41.25

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s