Montpellier emporte le derby de l’Occitanie, et la première place (32-22)

Après un bon week end de trêve, le Top 14 reprenait ses droits ce week end. Montpellier, deuxième derrière Lyon, accueillait le Stade Toulousain, pour un derby bouillant. Il fallait profiter de la défaite du LOU, l’après midi, à Clermont, pour reprendre la tête, et c’est chose faite (32-22). 

Mais comme souvent depuis le début de saison, la défense se montre légèrement fébrile, comparée au rouleau compresseur de l’attaque. Dans ce début de partie, les montpelliérains se montraient trop indisciplinés pour prendre le score. Bien au contraire, c’est Toulouse qui en profitait pour ouvrir la marque, par deux pénalités (0-6). Il fallait attendre la vingtième minute et des charges offensives pour mettre les visiteurs à la faute, et inscrire les premiers points de la partie, pour le héraultais, grâce à Benoit Paillaugue (3-6). A ce moment là, les Cistes vont élever leur niveau de jeu, et mettre la pression sur des toulousains qui avaient fait une bonne entame de match. Efforts récompensés à la 27e minute pour le MHR, avec un essai de Serfontein qui aplati en puissance après une passe croisée entre Mogg et Tomane (10-6).

Mais très en jambe depuis la première minute, c’est le jeune Gabriel Ngamdebe qui va mettre le feu aux poudres. Bien servi par Cruden, l’ailier montpelliérain va accélérer de manière fulgurante pour aller aplatir entre les perches, à la 30e minute, et marquer ce deuxième essai (17-6). Cependant, l’indiscipline refait surface, et les visiteurs, par deux pénalités, revenaient à cinq points au moment de rejoindre les vestiaires (17-12).

Après la pause, ce sont les toulousains qui se mettaient trop souvent à la faute, et se sont vus adjuger deux cartons jaunes en dix minutes. Le premier pour Castets pour une faute à retardement, et le second pour Tekori, pour succession d’indisciplines. Cela va porter l’équipe montpelliéraine vers un troisième essai dans cette partie, par Mogg (22-12). Le jeu se resserrait donc entre les deux formations, et les buteurs se répondaient (25-12 puis 25-15). Mais c’est à quinze minutes du terme que Toulouse va pleinement revenir dans la rencontre, avec un essai de Van Dyk (25-22). Seulement trois minutes plus tard, Montpellier réagit grâce à son ailier Tomane, qui s’en va aplatir en coin (32-22). Le MHR assurera son succès, avec bonus offensif, dans ce derby.

Les montpelliérains pointent en tête de ce Top 14, avec quatre points d’avance sur Lyon, avant le déplacement au Racing 92, dimanche prochain.

Quentin Jacquet

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s