Dans le dur pendant toute la partie, Montpellier s’impose tout de même face au Sporting (33-32)

A la suite d’une nouvelle victoire à Aix, ce mercredi soir (28-32), Montpellier enchainait trois jours plus tard, avec la réception, en Ligue des Champions, du Sporting Lisbonne. Après avoir gagné en terres portugaises il y’a trois semaines (29-33), les héraultais ont réédité la même partition, pour s’imposer à nouveau (33-32), et signer une sixième victoire en autant de matchs joués, dans cette saison européenne. 

Et c’est dans un Palais des Sports René Bougnol plein à craquer que les montpelliérains débutaient cette partie. En partant avec une base arrière Kavticnik-Truchanovicius-Porte, le coach du MHB n’a pas ménagé ses cadres, hormis la présence de Portner dans les cages. Malgré une bonne agressivité défensive, Montpellier se retrouvait mené au score par des visiteurs bien entrés dans le match, mais un peu maladroits (0-2, 3e minute). Manquant de réalisme et d’efficacité sur les tirs, les locaux ne parvenaient pas à prendre l’avantage (3-5, 8e minute puis 5-7, 13e minute). Malgré deux exclusions coté portugais, Montpellier ne profitait pas de sa supériorité numérique pour revenir au score.

Mais c’est l’entrée de Melvin Richardson, au quart d’heure de jeu, qui va dynamiser l’attaque montpelliéraine. Cela se prouvait sur le tableau d’affichage puisque le MHB rejoignait le Sporting à la 18e minute (10-10), pour prendre l’avantage pour la première fois de la rencontre, à la 22e minute (12-11), sans pour autant prendre le large (14-13, 25e minute). L’arrivée de Simonet sur le terrain a également fait du bien aux héraultais, mais ils se retrouvaient bel et bien menés, contre toute attente, à la mi-temps, par le Sporting Lisbonne (16-17).

En pourtant, en début de deuxième période, les montpelliérains ne trouvaient pas plus la solution. Ils se heurtaient à une solide défense portugaise, et n’arrivaient pas à prendre le score (19-19, puis 20-20 35e minute). Durant dix minutes, aucune des deux équipes ne parvenait à creuser l’écart. Avec les entrées de Vincent Gérard, et Mika Guigou, il n’en fallait pas plus pour réveiller l’équipe montpelliéraine, endormie par un faux rythme des visiteurs. Il a fallu attendre la 44e minute pour que Montpellier face (enfin) un écart dans cette rencontre (26-23). Au lieu d’accélérer le jeu, comme à l’accoutumée, Montpellier va avoir du mal à maintenir cet écart, et voyait le Sporting revenir à sa hauteur à dix minutes du terme (27-27, 51e minute). Et ce match promettait cinq dernières minutes palpitantes. En effet, à la 55e minute, le MHB menait de seulement un but (30-29). Ce money time a été partiellement géré par les héraultais, qui ont serré la défense, mais peu réalistes en attaque. Sur une dernière possession, alors que le score était de 32-32, c’est Valentin Porte qui inscrit le but de la victoire, dans les dernières secondes (33-32).

Explosion de joie donc au Palais des Sports René Bougnol après cette victoire de dernier instant. Dans un match tendu et compliqué, les héraultais n’auront jamais su maitriser le rythme mais s’imposent tout de même, c’est ce que l’on retiendra.

Les réactions en zone mixte :

Valentin Porte : « Point de vue comptable c’est excellent. Ce soir la maitrise n’était pas présente On est tombé sur une belle équipe du Sporting, mais la victoire était essentielle. Maintenant il faut qu’on bosse parce que ce soir on a eu des lacunes défensives. Le contenu est bien parce que c’était un beau spectacle, le public de Bougnol a du apprécier, c’était perfectible dans beaucoup de secteurs. C’est aussi un point positif de s’imposer malgré les erreurs. On continue notre marche en avant et c’est tant mieux, mais ça passera pas tous les jours »

Théophile Causse : « Il faut continuer de s’accrocher. On doit rester lucide et prendre match après match. C’est important de toujours être au maximum et faire des bons matchs. Même si on est sur une bonne dynamique, il faut faire attention à ne pas entrer dans la lassitude et se faire surprendre »

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s