Immense désillusion pour le MHR, qui s’incline contre Exeter (24-27)

Sur une pelouse marquée par un vent tourbillonnant, Montpellier n’a pas su profiter de la réception d’Exeter, ce dimanche après midi, pour se rattraper après la défaite en Irlande, le week end dernier (24-27).

Pourtant tout était très bien parti pour les héraultais. Ballon en main après quelques phases de jeu, c’est Tomane qui a ouvert le score dès la 7e minute de jeu (5-0). Mais dans un combat très rude, marqué par de nombreux impacts puissants, les visiteurs vont égaliser par Armand, qui a su se défaire de trois montpelliérains (5-7, 18e minute). Le MHR va également perdre, juste après cela, son demi de mêlée Pienaar, touché aux cervicales, mais également Mogg, sur carton jaune. Malgré une grosse pression anglaise, les Cistes vont égaliser par Paillaugue, qui a parfaitement pris l’intervalle (10-10, 25e minute). Les montpelliérains vont prendre l’avantage juste avant la pause, grâce à un superbe essai de Nadolo, sans aucun appui au sol et pris par trois défenseurs (17-10). C’était donc le score à la pause, mais il en fallait beaucoup plus pour inquiéter cette formation d’Exeter.

De retour des vestiaires, les locaux vont être cueilli à froid, et encaissent un puissant essai marqué par Whitten, à la 43e minute (17-17). Mais c’est encore ce diable de Nadolo qui va se faufiler pour redonner l’avantage au MHR, trois minutes plus tard (24-17). A ce moment là, le bonus offensif était acquis. Par la suite, malgré de bonnes intentions, l’attaque héraultaise se heurtait à une excellente défense anglaise qui ne laissait pas le moindre intervalle. Après de grosses séquences de pick and go, c’est Armand qui va signer un doublé, à quinze minutes de la fin, pour ramener de nouveau, le score à une égalité parfaite (24-24). Exeter prendra même l’avantage à la 72e minute par une dernière pénalité (24-27). Malgré des dernières phases de jeu, Montpellier ne parviendra pas à marquer l’essai de la victoire, et s’incline pour la deuxième fois consécutive dans cette Champions Cup. Les héraultais sont tout simplement tombés sur plus forts qu’eux aujourd’hui.

Quentin Jacquet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s