Le leader montpelliérain chute lourdement sur la pelouse de Bordeaux-Bègles (47-17)

Après un début de saison idyllique pour nos montpelliérains, avec quatre victoires en quatre matchs, ils ont été vite ramenés sur Terre, par d’excellents bordelais, qui avaient à coeur de briser une série noire face au MHR (47-17). Retour sur ce naufrage héraultais. 

Et dire que le MHR restait sur cinq victoires face à l’Union. Mais cette série n’est plus, puisque, avec le coeur, les bordelais ont véritablement corrigé les visiteurs. Avec quelques changements dans la composition de départ, Vern Cotter espérait bien ramener une nouvelle victoire de la Gironde. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. En effet, dès la troisième minute de jeu, ce sont les locaux qui marquent le premier essai, par Goujon en puissance (7-0, 3e minute). Mais dans ce début de partie totalement décousu, Montpellier revient très vite au score, grace à un essai de Nagusa, sur un joli décalage (7-7, 10e minute). Mais c’était bien le festival aux intervalles dans ce premier quart d’heure, puisque l’UBB reprend l’avantage, à la 13e minute, avec Edwards (14-7). Deja trois essais de marqués. Seulement cinq minutes plus tard, les locaux enfoncent le clou avec un troisième essai entre les perches, et s’envoler au score (21-7, 17e minute). Une pénalité de chaque coté augmentera le tableau d’affichage (24-10), qui ne bougera pas à la demi heure, après un essai refusé à Cruden. Après vidéo, sur la sirène, l’Union se mettait (presque) définitivement à l’abri dans cette rencontre, avec un essai de Naqavelu (31-10). Quatre essais à un, Montpellier avait d’ores et deja baissé les armes pour la deuxième période.

Cinq minutes après le retour des vestiaires, Nagusa permettait au Cistes de revenir (un peu) dans une partie qui parait très longue pour des montpelliérains en manque d’inspiration (34-17, 45e minute). Malgré la volonté de jouer, le MHR commet trop d’indisciplines pour revenir au score, et se fait sanctionner par Hickey, à la 59e minute (37-17). A la 65e minute, un carton rouge est sorti à l’encontre de Mikautadze. Le montpelliérain est coupable d’un coup de coude en pleine gorge de son adversaire. Cela n’arrangeait donc pas le MHR, deja bien mal en point dans cette partie. Sous l’imposante domination des locaux, les héraultais craqueront une dernière fois, à la 75e minute (47-17). Etincelante victoire girondine ce samedi soir. L’Union a construit son succès de bout en bout, face à un Montpellier en grand manque d’inspiration. Coup d’arrêt pour les Cistes, qui vont vite devoir travailler pour garder la tête du Top 14, le week end prochain.

Vern Cotter après le match : « Les bordelais ont bien mieux maitrisé le match que nous. Dans ce championnat, tout le monde peut battre tout le monde, on l’a vu ce soir« .

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s