Ryad Boudebouz, une trace légendée à Montpellier

« Tant qu’il n’y aura pas de ventes, il n’y aura plus d’arrivée », tels étaient les mots prononcés par le président de Montpellier, Louis Nicollin, lors du début d’été 2015. Le MHSC venait de boucler une très belle saison, en terminant à la septième position du classement de Ligue 1, de quoi entrevoir, des ambitions à la hausse, pour l’échéance 2015/2016.

A l’époque, avant d’arriver dans l’Hérault, le jeune Ryad Boudebouz, qui a joué pour la sélection française en -19 ans, et qui a par la suite décidé de s’orienter vers son pays d’origine, l’Algérie, était dans un effectif très mouvementé, du coté de Bastia. Frappé de plein fouet par la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion), le club corse fut dans l’obligation de céder ses « pépites », à salaire élevé, afin de ne pas se voir retirer des points au classement.

Dès lors, c’est Montpellier qui réalise la belle affaire. En effet, en pleine expansion à Bastia, et passé auparavant par un passage plus que prometteur à Sochaux, Ryad Boudebouz avait donc choisi le club de Roland Courbis pour progresser encore plus, et c’est lui qui l’avait cité, dans So Foot « j’ai senti que j’allais passer un pallier avec Courbis ». Et il ne s’est pas trompé. Après quelques semaines d’adaptation au style particulier du jeu à la Roland Courbis, très différent de celui de Bastia, l’international algérien se mue pleinement en numéro 10 de la formation montpelliéraine. En orbite derrière l’attaquant de pointe Casimir Ninga, il aura su réguler maitrise technique et vision du jeu pour permettre à Montpellier de relever la tête, après un début de saison catastrophique. Avec un premier but marqué sous les couleurs pailladines, face à son ancien club, Bastia, Ryad fut très surpris du départ de Roland Courbis lors de la trêve,  » le choix a été fait rapidement et on a tous été surpris dans l’équipe « . Sa deuxième partie de saison, avec l’arrivée de Frederic Hantz, le projètera dans une nouvelle dimension de football. C’est ici que les médias se manifesteront le plus pour parler de la pépite montpelliéraine, qui, il faut le dire, permet de maintenir la formation en Ligue 1, avec ses douze passes décisives et une troisième place au classement des passeurs, juste derrière Di Maria et Ibrahimovic.

Avec un recrutement intéressant lors de l’été 2016, le club pouvait espérer voir plus haut que la saison passée, malgré les excellentes prestations de son meneur de jeu. Et, celui ci frappera d’entrée de jeu, avec un magnifique but inscrit face à Angers lors de la première journée. Depuis, lors de la majorité des sorties montpelliéraines, c’est véritablement le pailladin le plus en vue, et certainement le plus régulier en terme de performances. Avec un milieu défensif parfois  » à l’ouest « , et une attaque qui se base seulement sur Steve Mounié, Ryad Boudebouz aura été l’artisan, la clé de voute, de la saison du MHSC, pour obtenir péniblement le maintien. Sa technique aura permis aux hommes de Jean Louis Gasset, qui a, entre temps, remplacé Hantz, de se sortir de mauvaises situations.

La saison étant terminée, sixième au classement des passeurs, l’international algérien va se tourner vers un nouveau club, comme il l’avait dit aux micros de Bein Sports,  » j’ai envie d’avoir un nouveau challenge, de voir autre chose et de continuer à m’épanouir « . Ce joueur de talent aura donc franchi un grand cap avec cette formation montpelliéraine, envers laquelle il en est très reconnaissant de lui avoir fait confiance, et c’est lui qui le dit à Midi Libre « Montpellier est un club à part ». Dès lors, il va probablement se tourner vers un club avec des ambitions plus prestigieuses, mais n’oubliera jamais son passage dans l’Hérault, qui aura fait de lui, un grand bonhomme du football français.

Quentin Jacquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s